La DH 18-01-2007

Danielle Caron au CDH (18/01/2007)

Le schisme avec le président du FDF est désormais définitif

WOLUWE-ST-LAMBERT Elle a rencontré Joëlle Milquet hier matin. Et a commencé à officialiser la chose en soirée auprès de ses proches.

Danielle Caron et le FDF, c'est désormais irrémédiablement fini. La députée bruxelloise s'en explique en primeur à la DH : elle a choisi d'adhérer désormais au CDH, au terme d'une réflexion " longue et sereine ".

"Cela fait deux ans et demi que j'ai été chassée du FDF puis du MR de façon rocambolesque", explique Danielle Caron. "Je l'ai appris par une lettre recommandée ! Vous imaginez ? Humainement, cela a vraiment été très dur à vivre, d'autant qu'aucune vraie raison ne m'a jamais été donnée. Je suppose qu'Olivier Maingain avait peur que je fasse plus de voix que lui aux élections communales, ce qui a été le cas..."

Le 8 octobre, l'ex-échevine a effectivement obtenu 4.085 voix de préférence à Woluwe-Saint-Lambert, contre 3.985 pour son rival. Mais pour les sièges, le match a tourné à l'avantage du président du FDF, qui en a eu 18 sur 35, contre 16 pour sa rivale et sa liste Cap Woluwe regroupant les partis d'opposition.

À la commune comme au Parlement, Mme Caron a donc siégé comme indépendante. " J'ai reçu de très nombreux messages de sympathie. Des gens me disent que je suis leur bourgmestre de coeur, qu'en Wallonie j'aurais été élue... Je me suis posé la question : rester ou pas en politique ? Mais j'ai toujours aimé ça... "

Rester indépendante ? " C'était une possibilité, mais je crois qu'on a besoin d'une structure. Je voulais un parti démocratique et centriste, parce que j'ai toujours mis l'accent sur des activités de proximité. C'est important, pour moi, de pouvoir continuer le travail de terrain. "

Va donc pour le CDH ? " Oui, parce que, comme moi, depuis qu'il s'est complètement rénové, il a ce véritable sens de la proximité. Et puis Joëlle Milquet , Benoît Cerexhe et moi, nous avons le même âge. Sans faire de sexisme, le fait que le parti ait à sa tête une présidente est aussi quelque chose d'important. "

Danielle Caron le jure : ses contacts avec le CDH n'ont porté sur rien d'autre que sur son adhésion. Sans condition quant à une place sur les listes aux élections de juin. " Je n'exclus évidemment rien. Mais a priori, ce n'est pas un objectif. Je ne suis en tout cas demandeuse de rien... "

Au CDH, on confirme l'information. On " se réjouit de la démarche personnelle de Mme Caron de nous rejoindre sur base de notre projet politique ". Et on juge " très positive " l'arrivée " d'une mandataire de cette qualité "...

Ch. C.

© La Dernière Heure 2007