04-02-2005


REACTION SUR L'URBANISATION DU BAS DU SITE DU VAL D'OR

Suite aux propos tenus par Olivier Maingain dans le Soir du 4 février 2005, je ne souhaite pas polémiquer par l'injure et la vulgarité, domaines dans lesquels je préfère laisser Monsieur Maingain se complaire.

Par contre, suite à ses propos dans le Vlan du 2 février 2005, à propos de l'urbanisation du bas du site du Val d'Or, je souhaite réagir vivement sur ce dossier et rejoindre les positions de l'A.V.O. (association de sauvegarde du site du Val d'Or).

Même s'il est compréhensible, vu sa longue absence de la commune, que Monsieur Maingain soit peu au courant des réalités de Woluwe-Saint-Lambert , je tiens à rappeler 4 éléments fondamentaux qui méritent le respect dans ce dossier :

1) le bas de ce site est consacré comme espace vert par le PRAS ;

2) une pétition de plus de 3.000 personnes s'opposant à la poursuite de l'urbanisation du site du Val d'Or, a été remise le 6.9.2001 à la commission de concertation de Woluwe-Saint-Lambert ;

3) l'A.V.O. a demandé l'inscription du site dans la liste de sauvegarde prévue par l'ordonnance relative au patrimoine ;

4) le 11.6.2003, la commission royale des monuments et sites s'est opposée à une construction sur ce site en raison de son intérêt écologique et paysager.

Compte tenu de ces 4 éléments, je peux rassurer les habitants de Woluwe-Saint-Lambert quant à mon opposition à ce projet, car je souhaite respecter la démocratie (le respect de l'avis des habitants) et l'écologie (le respect du site), sentiments semblant avoir été oubliés par certains.

Danielle CARON
Députée - Echevine.