implantation d'une ligne de tram boulevard du Souverain entre Boitsfort et Auderghem

PARLEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE - Bulletin des interpellations et des questions orales - Commission de l'infrastructure, chargée des travaux publics et des communications

RÉUNION DUMERCREDI 11 MAI 2005

QUESTION ORALE DE MME DANIELLE CARON À M. PASCAL SMET, MINISTRE DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE, CHARGÉ DE LA MOBILITÉ ET DES TRAVAUX PUBLICS, concernant "l'implantation d'une ligne de tram boulevard du Souverain entre Boitsfort et Auderghem".

M. le président.- La parole est à Mme Caron.

Mme Danielle Caron.- La STIB annonce, depuis le 11 avril 2005, le début des travaux qui ont pour but de faire passer un tram au milieu du Boulevard du Souverain entre Boitsfort et Auderghem, situé à Bruxelles. Ce boulevard est déjà desservi par la ligne du bus 42. Les abribus y étaient bien éclairés le soir et les horaires soigneusement affichés. Pour assurer ses travaux, la STIB a édifié des poteaux à côté des abribus sur lesquels les horaires sont affichés en petits caractères quasiment illisibles pour certains et disposés à une hauteur telle que toute lecture en est inconfortable et quasiment impossible dans l'obscurité.

- Quel est le coût réel de l'implantation de cette ligne ?
- Les riverains et les usagers de ce boulevard ont-ils été consultés ?
- Combien d'arbres faudra-t-il abattre ?
- Comment les automobilistes traverseront-ils les rails du tram pour quitter le boulevard et emprunter une rue transversale ?

M. le président.- La parole est à M. Smet.

M. Pascal Smet, ministre.- Il est bien exact que la STIB annonce depuis le 11 avril le début des travaux de prolongement du tram 94 entre la place Wiener et le viaduc Hermann-Debroux. Effectivement, depuis cette date, le chantier est en cours. Celui-ci a débuté par les travaux de protection des arbres, mais aussi d'abattage des arbres qui seront partiellement remplacés. Le chantier des voies de tram proprement dites débutera dans la première quinzaine de mai. Sauf imprévu, l'ensemble des travaux sera terminé pour septembre 2006. J'ai pris bonne note de vos remarques concernant les informations aux clients de la STIB aux arrêts du bus 42. Je demande qu'il soit procédé à une vérification sur place et que, le cas échéant, des mesures soient prises pour remédier aux problèmes. Vous indiquez que l'axe du boulevard du Souverain est déjà desservi par la ligne de bus 42. Il va évidemment de soi que le prolongement de la ligne de tram 94 jusqu'au métro, vivement souhaité par les habitants de Watermael-Boitsfort, s'accompagnera d'une restructuration du réseau bus et que le tram 94 prolongé remplacera l'actuel bus 42 sur le nouvel itinéraire concerné. Le coût réel des travaux de prolongement du tram 94 n'est pas encore définitivement connu, puisque le chantier est en cours et que ce n'est que lors de l'établissement des décomptes finaux que la réponse à votre question pourra être fournie.

Je vous rappelle en tout cas qu'un budget de 6.110.000 euros a été engagé dans le cadre de l'Accord de coopération pour les travaux de voie STIB et que le montant actuellement estimé pour les travaux de voie en cours entre dans cette estimation. En outre, il a été prévu un montant de 2.547.000 euros à cet Accord de coopération pour les travaux de voirie, principalement le réaménagement de la place Wiener en rond-point. Cet aménagement permettra d'améliorer la qualité de vie et la sécurité des Boitsfortois. Les riverains ont bien entendu été consultés préalablement à la réalisation des travaux, en respect de la réglementation en vigueur. Le permis
d'urbanisme a été délivré le 9 février 2004.

Pour ce qui concerne les arbres à abattre, la demande de permis en avait identifié treize. Néanmoins, lors de l'établissement des études détaillées, il est apparu que certains arbres étaient
penchés et se trouvaient dès lors dans le gabarit du site du tram. D'autres arbres sont dans un état tel que leur abattage se justifie. D'autres enfin se trouvent dans les zones d'arrêt et leur maintien serait un obstacle à l'accès des personnes à mobilité réduite. Selon la STIB, il faudra finalement abattre trente-trois arbres pour la réalisation de l'ensemble du projet. Quant aux automobilistes qui quittent le boulevard pour une voirie latérale, il leur sera bien évidemment possible de traverser les voies de tram, tout en gardant à l'esprit que le tram est un véhicule prioritaire.

- L'incident est clos.