Question parlementaire


Parlement bruxellois

Assises du Tourisme bruxellois

Question écrite à Monsieur Benoît Cerexhe, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé de l’économie, de l’emploi et de la recherche scientifique.

Le 31 août 2005

Monsieur le Ministre,

Ayant consulté dernièrement un communiqué de presse datant de décembre 2004 dans lequel vous annonciez votre collaboration dans la mise en place d’une "Plate-forme gouvernementale pour le Tourisme bruxellois" afin de répondre aux demandes des acteurs du secteur touristique, je me permets de vous poser la question ci-après.

Début 2005, vous avez relancé le processus des « Assises du Tourisme Bruxellois », Assises qui devraient définir les grands objectifs à atteindre en matière touristique d’ici 2015.

Leur édition précédente, organisée en 1994, dont est issu le « Livre blanc », se penchait déjà sur la problématique de l’image de Bruxelles. En 2005, plus que jamais, c’est de l’image de Bruxelles que dépend surtout l’évolution du secteur Horeca.

En prenant en considération la météo de ces derniers mois, les récents attentats de Londres, et le problème du Palais des Congrès dont la fermeture a déjà lourdement pesé sur les résultats du secteur Horeca du premier semestre 2005, je tiens à attirer votre attention sur son devenir.

Si les grands groupes hôteliers résistent encore à l’heure actuelle, les hôtels indépendants bruxellois pointent dans le rouge et il faudra s’attendre dans les mois à venir à de nombreux dépôts de bilan avec les conséquences sociales que l’on devine.

L’Horeca, étant par essence l’un des rares secteurs bruxellois à pouvoir donner du travail à du personnel de qualification moyenne, un drame est prévisible.

Celui-ci vient se greffer en complément des pertes d’emploi causées par les entreprises – de plus en plus nombreuses – qui quittent la région de Bruxelles-Capitale.

Je vous demande donc si lors des prochaines « Assises du Tourisme bruxellois », il sera question du dossier « Horeca » ?

J’attends votre réponse avec intérêt et vous remercie pour votre attention

Danielle CARON,
Députée bruxelloise.