Interpellation relative à la politique existante à Woluwe-Saint-Lambert à l’égard des chats errants

Interpellation au Conseil Communal mars 2014

En ce qui concerne la stérilisation des chats, le soutien régional aux communes a été mis en œœuvre pour la première fois en 2008. De 2008 à 2011, huit communes ont été subsidiées. En 2012, il y en a eu sept, Woluwe-Saint-Lambert n'aurait pas encore rentré de demande de subsides.

Pour l'année 2013, une nouvelle demande de subvention a été déposée concernant les chats errants. Les animaux sauvages relèvent des compétences régionales, tandis que les animaux domestiques et d'élevage relèvent du fédéral. La Ministre chargée du bien-être animal au niveau fédéral aurait l'intention d'envoyer prochainement une circulaire aux communes pour leur demander d'établir des statistiques et de rapporter sur leur politique à l'égard des chats errants.

Le subside aux communes n'est octroyé que si celles-ci transmettent à Bruxelles Environnement un rapport décrivant le bilan des activités menées ainsi qu'une évaluation des résultats obtenus.

Mes questions sont les suivantes :

Quelle est la politique menée actuellement par Woluwe-Saint-Lambert en matière de chats errants (et de stérilisation des chats) ?
La commune dispose-t-elle d’un recensement de la population de chats errants sur la commune ou du moins connaît-elle approximativement le nombre chats errants sur le territoire de la commune ?
Aurions-nous moins de chats errants sur la commune ?
D'autres organismes ou asbl sur le territoire de la commune prennent-elles en charge ce genre de problème (chats errants et stérilisation) ?
La commune a-t-elle l’intention de demander des subsides ou estime-t-elle avoir assez de moyens pour ne pas demander de subsides ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Danielle CARON
Députée – Conseillère communale.